News

Records en série chez « Banque Dessinée »
01.12.14

Records en série chez « Banque Dessinée »

Un double crayonné de Hergé vendu à Bruxelles au prix de 355.000 € !

Le marché de l’art,  valeur refuge ? La dernière vente organisée à Bruxelles autour du 9e art l’a confirmé,  si besoin en était. « Nos chiffres ont explosé », constate Arnaud de Partz, Directeur général de la société Banque Dessinée. Expert en planches et dessins originaux, Thierry Goossens ajoute : « comme dans le marché de l’art en  général, nous constatons que ce sont les pièces de qualité qui se vendent le mieux et dépassent les estimations ».
 
En pratique, trois records ont été battus ce dimanche à l’Hôtel de Ventes des Casernes à Bruxelles. Pièce la plus attendue, le double crayonné de Hergé préparant les « Bijoux de la Castafiore » a trouvé un amateur prêt à débourser 354.652 € avec les frais, soit un record mondial ; record aussi pour une jarre haute de 1,25 m signée Pigeon et représentant Tintin en kimono et Milou (71.680 €) ; record enfin pour « Banque Dessinée » qui, avec un chiffre d’affaires global de 1.180.000 €, frais compris, a réalisé son meilleur score depuis sa création en 2005.
 
Succès inattendu pour les objets liés à la BD
Si le succès des planches et des dessins originaux n’est plus à démontrer, celui des objets liés à la BD peut surprendre : derrière le crayonné de Hergé, la deuxième meilleure vente de la journée est l’unique exemplaire en bronze d’un personnage de Franquin (Le SKwiiK) réalisé par Pigeon (74.240 €, largement au-dessus de son estimation). Et dans le top 15, on retrouve trois autres objets : une sculpture en bronze de Mortimer signée Harzé (9.920 €), un buste au mouchoir de Tintin (Pigeon, 9.920 €), et un grand marsupilami saluant de la galerie Desbois (9.300 €). Au total, les ventes d’objets ont approché les 200.000 €.
 
Parmi les autres planches, un Corto Maltese  (planche à l’encre de Chine de l’épisode « Côtes de Nuits et roses de Picardie) a été attribuée à 38.400 €, un Buck Danny de « S.O.S. soucoupes volantes » a grimpé jusqu’à 29.440 € et un « Flup, Nenesse, Poussette et Cochonet » publié dans le Petit Vingtième en 1928 a trouvé acquéreur à 21.760 €.
 
A d’autres niveaux de prix, la vraie surprise est venue d’une planche récente (2009) à l’encre de Chine de l’épisode Irina de XIII Mystery : réalisée par Berthet, un auteur belge vivant à Bruxelles, elle avait été estimée entre 1.800 et 2.000 €, mais a fait monter les enchères jusqu’à 8.184 €, toujours frais compris.
 
La prochaine vente de « Banque Dessinée » aura lieu le 1er mars 2015.

News/Press

News & Press Choose


By year

Tous Choose

Most read articles

Press service :

Balmoral Info Service

balmoral@skynet.be

+32 (0) 475 74 68 68