News

Vente exceptionnelle chez « Banque Dessinée » à Bruxelles le 30 novembre
10.11.14

Vente exceptionnelle chez « Banque Dessinée » à Bruxelles le 30 novembre

Parmi plus de 700 lots, une double planche crayonnée de Hergé

Le dimanche 30 novembre à Bruxelles, Banque Dessinée mettra en vente un crayonné exceptionnel de Hergé, une planche recto-verso à la mine de plomb de l'épisode "Les Bijoux de la Castafiore" estimée à plus de 300.000 €.Quelques autres lots hors du commun seront  proposés aux collectionneurs, dont l’unique exemplaire d’une sculpture en plâtre polychrome de Tintin et Milou signée Pigeon, et une planche  à l'encre de Chine de l'épisode "Côtes de Nuits et roses de Picardie" de Corto Maltese (Pratt).
 
Pour sa dernière vente de l’année, « Banque Dessinée » a frappé un grand coup en mettant aux enchères à l’Hôtel de  Ventes des Casernes à Bruxelles plus de 700 lots dont certains très recherchés. Ce sera le cas de cette double planche 13 et 14 (recto verso) à la mine de plomb destinée à préparer « Les Bijoux de la Castafiore » en 1963. Véritable sommet narratif, ce récit demeure l'album le plus abouti de Hergé, marqué par l'arrivée de la Castafiore qui trouble l’univers devenu si bien ordonné de Tintin. Ces planches illustrent la méthode de travail de l'artiste qui s'attaque à la mise en place des décors, des dialogues et des personnages. Entre ces versions crayonnées et les planches encrées, on peut se rendre compte des différences et des modifications. Le texte se transforme, le cadrage et le découpage évoluent afin de donner plus de clarté et de rythme au récit. Les marges contiennent bon nombre de croquis rapides et spontanés. La qualité de cette œuvre justifie un prix de vente estimé entre 300 et 350.000 €.
 
Dans un tout autre genre, Pratt, dans la planche n°18 à l'encre de Chine de l'épisode "Côtes de Nuits et roses de Picardie" publiée dans le magazine Pif Gadget (version noir et blanc) et reprise dans le journal Tintin en 1976 (version couleur), met en évidence Corto Maltese, personnage culte, aventurier solitaire, ironique et romantique et témoin des grands événements historiques du début du XXe siècle. En pleine guerre mondiale, fin avril 1918, on retrouve le héros sur les rives de la Somme, dans les tranchées australiennes et allemandes, qui assiste aux évolutions de l’as de l’aviation allemande, Manfred von Richthofen, dit "le Baron rouge". Cette composition démontre le sens des contrastes de l'artiste allié à l'art cinématographique du récit (26 à 30.000 €).
 
Que dire de Hubinon qui, dans la planche n°8 à l’encre de Chine de l’épisode "S.O.S. soucoupes volantes" de Buck Danny publiée dans le journal Spirou en 1957, est inspiré par les avancées aéronautiques et le phénomène de l’apparition d’objets non identifiés. Ainsi, Jean-Michel Charlier entraîne le colonel et ses acolytes dans des péripéties mystérieuses et intrigantes, et Victor Hubinon nous offre un ensemble de scènes graphiques toujours plus proches de la réalité. L’action est servie par un encrage d’exception dans laquelle les personnages et les décors les plus variés se découvrent superbement. Cette composition est une référence de l’âge d’or du journal Spirou (16 à 18.000 €).

Dans la série des Blueberry de Giraud, « Nez Cassé » publié aux Editions Dargaud en 1980, est considéré comme un des plus aboutis illustré ici par la planche n°44 à l'encre de Chine. Cet opus, le 18e de la série, marque le retour du héros dans un nouveau cycle. Pourchassé par l'autorité américaine, il rejoint les indiens Navajos et suit leur exode. Cette période graphique correspond à la fusion des styles Moebius et Gir et l'équilibre entre ses deux personnalités est parfait. Le style graphique est maniéré et précis. Ce monde est fissuré, plissé, détaillé et l'artiste, fort de son expérience moebiusienne, sculpte le vide aussi bien que le plein (8 à 10.000 €).
 
A côté d’un tirage de tête n°/100 de « Coke en stock », album exceptionnel estimé entre 25 et 30.000 €, et de plusieurs éditions originales dont Tintin en Amérique, Le Crabe aux pinces d’or, Le Secret de la Licorne, Tintin aux pays des Soviets et Le Trésor de Rackham le Rouge valant entre 8 et 12.000 €, Banque Dessinée  proposera quelques objets rares. Ce sera le cas de Tintin en kimono et Milou dans la jarre, sculpture en plâtre polychrome, réalisée dans les années 80 par Jean-Marie Pigeon, une pièce de musée haute de 125 cm (35 à 40.000 €).
 
Toujours signée Pigeon, Le SKwiiK, dont trois exemplaires en résine polychrome ont été réalisés à l'époque de l'exposition Franquin à Angoulême, est ici l'unique statue en bronze réalisée en 1990 selon la technique dite à la cire perdue (45 cm, 40 à 45.000 €).

En prélude à cette vente hors du commun, les plus beaux lots seront exposés à Paris le samedi 22 novembre Rue Danielle Casanova 20 à 75002 Paris (à 300 m de la place Vendôme).

News/Press

News & Press Choose


By year

Tous Choose

Most read articles

Press service :

Balmoral Info Service

balmoral@skynet.be

+32 (0) 475 74 68 68